Actualités politiques

Retrouvez quelques-unes de mes dernières actualités politiques :

13 octobre 2017

EcoTerr

Aux rencontres de l’écoterritorialité avec la présentation des expériences d’acteurs motivés pour concrétiser la transition économique, sociale et environnementale. L’occasion de revoir Vincent André, co-créateur de Picture Organic Closing, une belle entreprise auvergnate devenue phare sur le marché mondial des sports de glisse avec des produits éthiques, écologiques et recyclables.

10 octobre 2017

Manifestation

Présent ce matin à l’appel de toutes les organisations syndicales contre les mesures régressives du gouvernement. On ne résoudra pas les problèmes de notre pays en opposant les citoyens les uns contre les autres!

9 octobre 2017

Climat

Le réchauffement climatique

Conférence avec Jean Jouzel qui est climatologue, glaciologue et co prix Nobel de la paix au titre du Giec, le groupement des experts de l’Onu sur le climat.

30 septembre 2017

CNPS

Fin du Conseil National du PS

Après l’adoption d’une résolution pour maintenir le fonctionnement du parti jusqu’au congrès du printemps prochain, il va falloir retrouver la capacité de proposer de nouvelles idées… Un projet qui devra dépasser la simple question de la gestion administrative et financière du pays et intégrer de vraies valeurs de Gauche.

29 septembre 2017

Quels territoires pour demain ?

Après-midi réflexion autour d’intervenants de qualité pour parler des nouvelles dynamiques au service des territoires ruraux. Merci à Sebastien Gouttebel, Maire de Murol et Président de l’Association des Maires Ruraux du Puy-de-Dôme, pour son intervention sur la dynamique à mettre en place en milieu rural en se basant sur un véritable projet de territoire. Un projet sur plusieurs années passant par une visibilité à grande échelle en s’appuyant sur les potentialités du territoire et de ses acteurs locaux. Face aux baisses de dotations la dynamique viendra des forces vives des territoires où il faudra développer du partenariat public/privé.

28 septembre 2017

Déchets

La gestion durable de nos territoires

Visite des infrastructures du VALTOM (syndicat de traitement des déchets ménagers) sur le site de Vernéa. Un véritable pôle de traitement et de valorisation des déchets pour 544 communes d’une grande partie des départements du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire soit plus de 363 000 tonnes de déchets traités.

25 septembre 2017

PS63

Soirée débat avec les camarades de la fédération du Parti Socialiste du Puy-de-Dôme pour évoquer de façon libre l’avenir et la refondation de la famille Politique.

22 septembre 2017

Sénatoriales2

Après plus de 4000km parcourus à travers le département du Puy-de-Dôme pour échanger avec les 1771 délégués sénatoriaux, nous tenions ce soir notre dernière réunion à Randan après une journée sur les secteurs autour des communes de Pouzol et de Combronde.

Une belle campagne électorale chaleureuse à la rencontre des grands électeurs dans un département aux paysages toujours aussi magnifiques. L’occasion de faire un état des lieux de nos collectivités locales et de leurs projets à travers notre quarantaine de réunions. Merci à tous !

21 septembre 2017

BNI

Réunion matinale a l’invitation du réseau d’affaires Business Network International (BNI) de Clermont-Ferrand qui regroupe des chefs d’entreprises. L’occasion en tant qu’élu de rappeler l’importance et la place des entreprises dans les projets des collectivités de toutes tailles. Le réseau BNI est présent dans plus de 70 pays et compte plus 200 000 membres.

16 septembre 2017

PS_Allier

Passage dans le département de l’Allier pour la 2ème édition de l’université populaire de rentrée des socialistes auvergnats avec l’intervention d’Olivier Bianchi, Maire de Clermont-Ferrand, sur la Politique éducative.

9 septembre 2017

Cournon

A l’inauguration de la 40e édition de la foire internationale de Clermont-Cournon

Installée pour 10 jours sur plus de 10 hectares, elle met à disposition de ses 500 exposants quelques 48.000 m2 de surface pour l’équipement de la maison, le salon gourmand, l’espace beauté bien-être, le village restauration, la motoculture, l’aménagement extérieur, le salon de l’auto, le village des enfants et le salon du camping car sur les esplanades extérieures.

5 septembre 2017

Oradour3

Journée intense en émotions avec la visite du village martyr d’Oradour-sur-Glane et la rencontre avec Robert Hébras, dernier survivant de l’attaque. Le 10 juin 1944, la division Waffen-SS, Das Reich, du régime nazi massacre sauvagement 642 habitants et incendie le village. Merci à sa petite-fille Agathe pour les explications et la découverte du site et du Centre de la mémoire.

« Avant que ma voix ne s’éteigne… »

Robert Hébras

30 août 2017

Sénatoriales

Notre campagne de terrain dans le cadre des élections sénatoriales vient de commencer ce jour. Nous allons rencontrer et échanger avec un peu plus de 1780 grands électeurs aux quatre coins de notre département à travers une quarantaine de réunions. Nous venons de parcourir les secteurs autour des communes d’Auzat-la-Combelle, Saint-Rémy-de-Chargnat et d’Issoire.

24 août 2017

Police

Visite du commissariat central de Clermont-Ferrand

Prendre le temps de discuter et d’échanger sur les moyens et les équipements de ceux qui garantissent l’ordre public. Évoquer la saturation des agents suite à la mise en place de l’état d’urgence depuis novembre 2015 sans augmentation des effectifs. Visite du centre de tir afin de comprendre l’utilisation des nouvelles armes de défense face à la menace terroriste. Merci aux agents pour leur accueil et leur dévouement.

21 août 2017

Courrier

La décision de Madame Muriel Pénicaud, Ministre du travail, de suspendre l’attribution des contrats aidés sans concertation et sans propositions de solutions alternatives, met une nouvelle fois en difficulté un grand nombre de collectivités et de structures associatives. Ainsi de nombreuses personnes sont actuellement inquiètes suite à ces annonces concernant la pérennité et la création de nouveaux contrats aidés de types CUI/CAE.

Je rejoins les courriers des collègues élus, Jacques-Bernard Magner, sénateur du Puy-de-Dôme, Pascal Pigot, Président de Mond’Arvernes Communauté, Roger Jean Meallet, Conseiller régional d’Auvergne-Rhônes-Alpes, en espérant que Madame la Ministre écoute les inquiétudes des élus et du monde associatif.

8 juillet 2017 :

8 juillet 2017

Présent au Conseil national du Parti socialiste pour entamer sa refondation en élisant une «direction collégiale» qui doit acter un renouvellement de génération, afin de remplacer le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, démissionnaire après les déroutes électorales.

Deux mois après avoir été balayé à la présidentielle, trois semaines après avoir été réduit à la portion congrue aux législatives (une trentaine de députés) et une semaine après le départ de Benoît Hamon, dans le sillage de celui de Manuel Valls, c’est maintenant à nous de préparer le Parti socialiste à sa longue reconstruction, au milieu des décombres…

7 juillet 2017 :

7 juillet 2017

Quel plaisir de retrouver des militants et des sympathisants nombreux hier soir à Saint-Pierre-le-Chastel pour débattre sur le thème de : « la métropole clermontoise et les espaces ruraux : des interactions au service de la population »

Avec les interventions d’Olivier Bianchi, Maire de Clermont-Ferrand, Christine Pires Beaune, Députée, Jacques-Bernard Magner, Sénateur, Pierre Danel, Président du groupe Socialiste, Radical et Républicain du Conseil départemental et Nicolas Brien, fondateur du collectif Inventons Demain.

« Construisons une alliance des territoires. N’opposons pas ruraux et urbains. Nous avons besoin des uns et des autres » Olivier Bianchi

29 juin 2017 :

29 juin 2017

Début de la campagne des Sénatoriales.

19 juin 2017 :

19 juin 2017

Une belle campagne qui mène à la belle victoire de Christine Pirès Beaune et Laurent Dumas sur la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme !

A travers cette campagne, j’ai entendu une femme de conviction qui nous a démontré toutes ses qualités pour continuer à être NOTRE Députée. Une vraie Députée de terrain qui n’apparaît pas simplement aux moments des élections et qui a travaillé pour défendre notre territoire pendant son mandat! Une Députée qui aura fédéré autour d’elle une belle équipe de campagne dont j’ai été très fier de faire partie. Une candidate qui aura parcouru les quatre coins de la circonscription pour aller à la rencontre des citoyens.

29 mai 2017 :

29 mai 2017

Salle comble à Saint-Eloy-les-Mines pour la réunion de campagne de Christine Pirès Beaune et Laurent Dumas pour les élections législatives !

22 mai 2017 :

22 mai 2017

Moment d’échanges, après le Meeting départemental des élections législatives, avec Bernard CAZENEUVE ancien Premier Ministre et ancien Ministre de l’Intérieur confronté à une vague de terrorisme islamique sans précédent sous son mandat. Un Homme d’Etat !

20 mai 2017 :

20 mai 2017

Une famille Politique c’est aussi des liens d’amitiés.

Dans le département de l’Allier, sur le marché de Montluçon, pour soutenir l’ami Nicolas Brien, candidat aux prochaines élections législatives.

16 mai 2017 :

16 mai 2017

Sur les ondes de Radio Campus pour présenter mon « Focus Actu » sur l’analyse de l’élection présidentielle et les enjeux des prochaines élections législatives.

« La recomposition de l’espace Politique français passera d’abord par une décomposition du système Politique traditionnel ! »

20 avril 2017 :

20 avril 2017

Matinée sur la foire de Pontgibaud avec Christine Pires Beaune Députée, Michèle André Sénatrice et les collègues élus locaux.

15 avril 2017 :

15 avril 2017

Sur la foire de Giat avec Christine Pires Beaune, Jacques-Bernard Magner et les amis pour faire battre le Cœur de la France.

12 avril 2017 :

12 avril 2017

Faire battre le Cœur de la France rurale !

Journée sur la thématique de l’agriculture avec ce matin une présentation des propositions de Benoît Hamon dans une exploitation agricole de la commune de Sainte-Christine dans les Combrailles. Avec la présence de Christine Pires Beaune Députée, René Souchon ancien Président de Région, Daniel Condat Vice-président de la chambre d’agriculture, Grégoire Verrière co-animateur des jeunes avec Hamon et Jean-Claude Gaillard agriculteur et animateur du débat.

Les agriculteurs nourrissent la France, participent à l’économie et façonnent les territoires. L’occasion de présenter quelques axes forts du candidat à la présidentielle pour améliorer les liens entre collectivités territoriales et monde agricole :

– la mise en place d’un contrat alimentaire durable et solidaire avec nos agriculteurs en augmentant dans la restauration collective l’utilisation de productions issus de l’agriculture biologique à 50% sur 5 ans avec une TVA réduite et en favorisant les achats de proximité.

– la mise en valeur de la ressource forestière et la structuration de la filière bois en mobilisant les marchés publics pour assurer l’utilisation des matériaux bois issus des forêts françaises.

– mobiliser les collectivités locales pour faire de l’agriculture un levier de développement économique régional en valorisant les signes de qualité et en favorisant les circuits courts.

7 avril 2017 :

7 avril 2017

Belle soirée pour l’inauguration du local de campagne de Christine Pires Beaune et de Laurent Dumas dans le cadre des prochaines élections législatives des 11 et 18 juin 2017.

4 mars 2017 :

4 mars 2017

Lancement des prochaines élections législatives sur la 2ème circonscription du Puy-de-Dôme avec Christine Pires Beaune et son suppléant Laurent Dumas. Fier de soutenir et d’être dans l’équipe de campagne de ce duo qui a déjà fait ses preuves pendant 5 ans en aidant les territoires urbains et ruraux, du secteur de Riom jusque dans les Combrailles.

22 février 2017 :22 février 2017

J – 60 avant le 1er tour des élections présidentielles des 23 avril et 7 mai 2017.

Nommé porte-parole départemental de Benoît Hamon aux côtés de Corinne, Jérôme et Zakia avec pour objectif de décliner les axes du programme du candidat. Nous défendrons un progrès social et écologique mais aussi une République bienveillante et humaniste et enfin une France indépendante et protectrice.

6 février 2017 : Nouvelle tribune de notre collectif « Inventons Demain » :

C’est la « France des sous-préfectures » qui décidera de la prochaine présidentielle.

Avec une centaine de jeunes responsables politiques de gauche, nous voulons remettre la France périphérique au coeur de 2017. Nous signons cette tribune dans Le Monde:

« Il existe une France qui ne s’intéresse pas aux primaires des partis politiques. Les partis politiques le lui rendent bien, et s’intéressent de moins en moins à elle.

Cette France se trouve de l’autre côté des périphériques, loin des transports en commun, loin des CDI, loin des métropoles. Cette France des banlieues, des territoires périurbains et ruraux est majoritaire sociologiquement mais minoritaire politiquement. Autrefois, on l’appelait la « France populaire », aujourd’hui on l’appelle la « France périphérique ».

Ainsi, un parisien sur dix a voté au premier tour de la primaire de gauche, tandis qu’au niveau national, on atteint 3,5%. De façon symétrique, à la primaire de droite, les Hauts-de-Seine se sont trois fois plus mobilisés que le Pas-de-Calais. Une fois les primaires passées, la « France périphérique » redeviendra centrale, le temps de la campagne présidentielle. Avec un taux de participation de plus de 80%, c’est la seule élection où les catégories populaires s’expriment et jouent un rôle déterminant.

Jeunes responsables politiques de gauche, issus de la France périphérique, nous voulons la remettre au cœur du débat présidentiel, car cette France glisse doucement à l’écart du regard de la République.

Dans nos territoires, depuis la crise de 2008, la puissance publique n’a plus réellement de moyens pour lutter contre les mécanismes de ségrégation sociale. Alors que les « déserts » ferroviaires, médicaux, sociaux s’étendent, le mot « fonctionnaire » n’a quasiment pas été prononcé dans les débats des primaires de la gauche. Soumis à la révision générale des politiques publiques (RGPP) et au gel du point d’indice, menacés dans leur existence même par la droite thatchérienne, placés en première ligne des tensions sociales, les infirmières, les pompiers, les gendarmes, les enseignants sont pourtant le patrimoine de ceux qui n’en ont pas.

Dans notre France des sous-préfectures, celle qui fera l’élection présidentielle, nous dépendons de plus en plus de l’emploi public, seul « bouclier » contre les fluctuations du cycle économique, et de moins en moins du travail sur place. Nos territoires attendent de la gauche une priorité au travail: un prix rémunérateur pour les paysans, un labeur rémunéré à sa juste valeur pour les ouvriers, des heures pour les employées à temps partiel. Ne pas revaloriser le travail des individus, ce serait accentuer l’angoisse du déclassement.

La Gauche a la responsabilité d’y répondre, en traçant pendant la présidentielle un chemin tangible pour réduire les inégalités sociales, donc territoriales. Deux mouvements sociaux ont secoué ce quinquennat. Le premier, celui contre le mariage pour tous, a trouvé son débouché politique dans la désignation de François Fillon comme candidat de la droite. Le second, celui contre la loi travail, a abouti ce dimanche dans la nette victoire de Benoit Hamon. Le désarroi de la « France périphérique » n’a pas encore trouvé sa traduction mais ne restera pas sans point de chute électoral.

En politique, la prévision est rarement le résultat. Sous la Vème République, le vainqueur des sondages de janvier n’est jamais le vainqueur des urnes de mai. La campagne s’ouvre et nous nous y investirons pleinement. L’heure est à une gauche déterminée, qui a toutes les clés en main pour l’emporter. Saura-t-elle trouver le chemin vers la « France Périphérique »? Après avoir parlé au peuple des primaires, il faudra s’adresser au peuple de France.

6 février 2017 :

6 février 2017

Réunion de soutien au projet I-Site. Les élus de différentes sensibilités mobilisés. L’objectif est de favoriser la structuration du site universitaire clermontois autour de la recherche d’excellence. Les 4 domaines scientifiques prioritaires (agriculture, industrie, santé et environnement) ont été choisis en cohérence avec les Politiques régionales définies en 2013-2014.

30 janvier 2017 :

30 janvier 2017

Soirée des vœux des Sénateurs socialistes du Puy-de-Dôme et présentation des candidats pour les prochaines élections sénatoriales du mois de septembre 2017.

22&29 janvier 2017 :

22 janvier 2017

Pour les Primaires Citoyennes, les dimanches 22 et 29 janvier 2017, plus de 7500 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire vous accueilleront de 9h à 19h.

Sur le secteur des anciens cantons de Pontgibaud et de Pontaumur, le lieu de vote sera à la salle Henri Vidal, route de la gare à Pontgibaud.

14 janvier 2017 :

14 janvier 2017 - matin

Matinée au traditionnel repas du « Moulet » (Fraise de veau) sur la commune de Celles-sur-Durolle dans le Forez. L’occasion d’échanger avec les élus locaux et départementaux.

Après-midi dans le département de l’Allier dans le cadre des PrimairesCitoyennes. Débats avec les représentants nationaux des différents candidats.

17 décembre 2016 : convention nationale d’investitures :

convention_ps

À Paris pour la convention nationale d’investitures du PS

 

12 décembre 2016 : Déplacement ministériel :

ministre

Échanges avec le Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, M. Patrick Kanner, autour d’un déjeuner de travail lors de sa venue dans notre département.

 

3 décembre 2016 : Convention Nationale de la Belle Alliance Populaire :

bap_paris

À Paris pour la Convention Nationale de la Belle Alliance Populaire. Un départ pour les Primaires citoyennes des 22 et 29 janvier prochains !

 

17 novembre 2016 : assemblée plénière de la nouvelle région :

region

Journée à Lyon pour assister à l’assemblée plénière et au débat d’orientations budgétaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Une présentation succincte du Débat d’Orientations Budgétaires, sans véritables perspectives financières, mais comportant de nombreux effets d’annonce.

En ce qui concerne les échanges sur les sujets suivants :

– Intervention Régionale pour la sécurité des auvergnats et des rhônalpins

– Convention de partenariat avec les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes (bénéficiaires du RSA)

Ce sont des débats et des orientations politiques clivantes (débordements des débats sur l’armement, la vidéosurveillance…), voir même, assez populistes (les assistés du RSA bloquant l’économie du pays…) quand on se rapproche des interventions des élus FN. Pour information, la majorité des chaises vides sur la photo de la salle d’assemblée sont les marqueurs d’un fort absentéisme de ces élus FN dit du « peuple ».

 

19 octobre 2016 : 70 ans du statut de la fonction publique :

syndicats

Soirée d’échanges avec des représentants de différents syndicats (FO, FSU, UNSA, CFDT…) sur le thème des 70 ans du statut de la fonction publique.

 

14 octobre 2016 : Association Nationale des Élus de la Montagne (ANEM) :

anem_battistel

Clôture du 32ème congrès de l’Association Nationale des Élus de la Montagne (ANEM) avec le discours de Jean-Michel Baylet, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.

Félicitations à Marie-Noëlle Battistel pour son élection à la Présidence de cette belle association. Je suis convaincu de sa détermination à donner aux collectivités des moyens d’action renforcés pour défendre les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la montagne.

 

8 octobre 2016 : Universités de l’engagement :

lyon_ps

Journée à Lyon dans le cadre des Universités de l’engagement. Ateliers, débats et échanges au programme.

 

1er Octobre 2016 : Université Permanente Régionale Auvergne-Rhône-Alpes :

formation_politique

Week-end de formation politique dans le cadre de l’Université Permanente Régionale Auvergne-Rhône-Alpes. Au programme : lecture et analyse d’un territoire, politiques de développement social du territoire, politiques de développement économique et politiques culturelles.

 

29 septembre 2016 : réunion de rentrée de notre Députée :

christine_deputee

Une salle remplie pour la réunion de rentrée de notre Députée de la 2ème Circonscription du Puy-de-Dôme, Christine Pires-Beaune. Moments d’échanges et de questions réponses avant de partager un moment de convivialité.

 

29 août 2016 :  synthèse des ateliers de réflexion d’ID63 :

id63

Présentation de la synthèse des ateliers de réflexion que nous avons menés durant le premier semestre 2016 avec le collectif « Inventons Demain » dans le département du Puy-de-Dôme. Merci aux participants et aux intervenants qui se sont succédés lors des différents ateliers.

 

27 août 2016 : La fabrique :

lafabrique

Présent à la journée d’étude de la fabrique socialiste à Paris

 

 

14 juillet 2016 : cérémonie :

14_juillet_paris

Le 14 juillet détient une place singulière dans la mémoire nationale. Sa célébration, depuis maintenant plus de deux siècles, est symbole d’une continuité historique et d’une réelle conquête de liberté, un des principes fondateurs de notre pays.
C’est le long de la plus belle avenue du monde que j’ai eu l’opportunité cette année d’assister au défilé et d’être présent pour montrer mon soutien aux forces de l’ordre et à tous ceux qui nous protègent au quotidien. La procession mettait cette année à l’honneur les troupes françaises et notamment les jeunes recrues. Des défilés aériens ont ouvert et clôturer l’événement, deux heures d’émotion qui se sont achevées par la reprise de l’hymne nationale d’un chœur de plus de 400 voix. Un grand merci pour leur prestation exceptionnelle.

 

11 juillet 2016 : Europe et Territoires :

fonds_europeens

Direction Lyon pour assister à une rencontre organisée par l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) à l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Le but étant d’échanger sur la thématique « Europe et Territoires » et notamment le rôle moteur de l’Europe dans le développement des territoires.

 

24 juin 2016 : BREXIT :

brexit

BREXIT : terme évoquant la sortie volontaire du Royaume-Uni de l’Union Européenne avec, selon des résultats du référendum, 51,9% des voix en faveur.

« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait »

Robert Schuman (l’un des pères fondateurs de la construction européenne) le 9 mai 1950

Si nous avons tous aujourd’hui un signal à retenir c’est de stopper cette Europe de la technocratie à outrance, des normes et des directives inadaptées. De stopper cette Europe gestionnaire qui privilégie le monde économique au détriment d’un réel projet politique. Mais de dire oui à une Europe au service des citoyens et de leurs aspirations concrètes. Une Europe qui réaffirme ses valeurs en balayant le populisme et toutes les formes de repli sur soi. Une Europe d’espoir pour la jeunesse mais aussi de confiance pour tous les peuples qui en font sa force.

 

22 juin 2016 : Journée « marathon politique » :

deputee

Après des échanges au Ministère de l’économie et des finances sur l’économie sociale et solidaire à développer dans nos espaces ruraux avec Marion Canales, début d’après-midi avec Christine Pires-Beaune, Députée, pour évoquer différents dossiers de la circonscription. L’occasion aussi de la remercier pour l’enveloppe financière de 23 000€ en réserve parlementaire accordée pour notre commune de Bromont-Lamothe lors du programme de voirie 2015. Enfin, discussions avec Gaetan Pauchet, Chef adjoint de cabinet auprès de Thierry Repentin (Délégué Interministériel à la mixité sociale dans l’habitat) pour discuter sur les projets d’amélioration de l’habitat et de réhabilitation à mener sur notre territoire et les financements potentiellement mobilisables.

 

21 juin 2016 : ministère de l’environnement de l’énergie et de la mer :

ministere_environnement

Je me suis aujourd’hui rendu au ministère de l’environnement de l’énergie et de la mer à Paris. Étaient présents différents responsables nationaux de territoires ayant la particularité d’avoir des enjeux paysagers remarquables. Nous avons pu échanger et cultiver des réflexions sur la relation entre les paysages et leurs atouts pour valoriser les territoires. Les départements riches d’un tel avantage doivent inexorablement s’appuyer sur ce potentiel pour développer durablement leur secteur. Le Puy-de-Dôme l’a bien compris et le démontre à travers ses multiples phases d’aménagement et sa volonté d’inscription de la Chaine des Puys au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO.

 

14 juin 2016 : commission économique à la fédération du parti socialiste :

J’intervenais aujourd’hui dans le cadre de la commission économique à la Fédération du Parti Socialiste de Clermont-Ferrand sur la question du revenu de base.
Dans un contexte économique et social en difficulté, la France, comme certains pays précédemment, ce questionne sur la nécessité d’instaurer un revenu de base. Réflexion quant à elle historique puisqu’elle a été évoquée dès le 16e siècle par des philosophes de renom tel que More ou Plaine. Globalement, ce revenu de base a pour ambition de développer les richesses, accompagner la disparition progressive de nombreux emplois, éradiquer la pauvreté et améliorer le système social. Durant cette réunion, nous avons réfléchi à combien pourrait être estimée ce revenu et surtout nous avons déterminer combien il couterait aux collectivités territoriales afin qu’elles soient en mesure de l’assumer. Toutefois, au vue d’une masse monétaire stable, les chiffres démontrent qu’aucune inflation n’est à attendre. Ceci renforce l’enthousiasme d’un tel dispositif.

 

11 juin 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_apprentissage

Toujours dans le cadre des ateliers organisés par notre collectif « Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme », nous avons abordé une réflexion sur l’alternance et l’apprentissage.
Elle a été enrichie grâce à l’intervention d’acteurs sensibilisés à ces questions et proches de ces secteurs. Je remercie donc vivement le Président de l’Institut de Formation Commerce et Gestion, l’ancien Président de l’Institut des métiers de Clermont-Ferrand, les représentants du monde de l’éducation nationale et d’élèves apprentis, ainsi que les différents participants pour leur témoignage.

 

4 juin 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_agriculture

Aujourd’hui, l’atelier de réflexion « Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme » qui s’est tenu à Saint-Gervais d’Auvergne portait sur la question de l’agriculture.
Un thème que je suis de prêt au vue de mes fonctions d’adjoint à la mairie de Bromont-Lamothe.
L’agriculture est une des activités majeures de notre pays. Sur 55 millions d’hectares qu’il compte, plus de 28 millions d’hectares sont occupés par des activités agricoles. Il est du devoir des politiques d’aider ces agriculteurs qui font face depuis plusieurs années au cours très bas qui menacent leur trésorerie et leur patrimoine. Toutefois, la gestion actuelle d’une exploitation est un problème de fond qu’il faut traiter à la source. C’est pourquoi il est nécessaire de remodeler l’enseignement agricole qui n’est plus en accord avec les besoins des sociétés agricoles et les logiques actuelles. Pour assurer l’autonomie de la structure et donc favoriser une baisse des couts, il faut inciter les exploitations à produire l’alimentation des élevages pour ne plus acheter à un fournisseur. De plus, développer le réseau fédératif des C.U.M.A (Coopératives d’utilisation de matériel agricole) est une seconde solution pour limiter des couts en facilitant l’entraide et le partage du matériel agricole. Enfin, il est essentiel d’aider et de favoriser des filières de qualité et de label qui ont de plus en plus tendance à se tourner vers l’agrotourisme. Ceci leur permet de se diversifier et d’avoir un apport financier supplémentaire.

 

1er juin 2016 : congrès et salon des Maires et collectivités locales :

congres_amf

Je me suis rendu au Congrès et au salon des Maires et Collectivités locales à Paris.
Un rendez-vous annuel qui a pour objectif de faire remonter les questions locales auprès des instances nationales et d’attirer l’attention médiatique.
L’occasion d’évoquer plus particulièrement cette année la question de la baisse des dotations de l’Etat qui prévoit de s’accroitre entre 2015 et 2017…

 

28 mai 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_industrie

La réflexion de l’atelier « Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme » s’est aujourd’hui portée sur la thématique de l’industrie. Une intervention de grande qualité par un responsable d’un grand groupe industriel du département sur les stratégies à mettre en place et les liens à développer entre le monde de l’industrie, la sphère politique et le système de formation pour créer une synergie dans les territoires. Une synergie réalisable notamment en adaptant les lieux de formation et de loisirs, en anticipant une offre de transport cohérente avec les attentes des usagers et en offrant une qualité de vie par la mise à disposition de logements et de commerces de proximité.

 

28 mai 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_habitat

Aujourd’hui, la réflexion du collectif « Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme » portait sur la volonté de réinventer les modes d’habitat. Une visite de projets ainsi que le témoignage de différents intervenants et élus locaux nous ont permis d’évoquer plusieurs solutions à ce problème de logement mal considéré par les politiques nationales.
Nous avons abordé la nécessité de donner les moyens de lutter contre l’habitat non décent, de favoriser le partenariat public-privé et de requalifier les centres bourgs. Aussi, l’intérêt d’adapter les logements face à la perte d’autonomie, de produire des habitats dans une optique de mixité sociale et de créer du logement intelligent en laissant une place à la domotique.

 

21 mai 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_transport

Le collectif « Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme » s’est penché sur la question des transports et de la mobilité dans le but d’impulser un raisonnement global entre les autorités de transport.
En effet, nos modèles urbains poussent à des formes de mobilité par le cloisonnement des activités dans l’espace (lieu de travail, de loisirs, de commerce, etc.).
S’ajoute à cela un rallongement des parcours routiers dus aux motifs sécuritaires et aux économies d’énergie.  Sans oublier l’abandon de l’écotaxe qui  a été une faute lourde de conséquences… Cet échange à fait ressortir plusieurs ambitions. La première est de mutualiser les fonds financiers en terme de transport afin que les collectivités définissent un projet commun de mobilité. Prévenir l’augmentation du coût du pétrole s’avère également primordiale en engageant une relance des infrastructures afin d’assurer aux secteurs périurbains d’être desservis au mieux. Il faut aussi maintenir une offre ferroviaire de qualité sur la liaison Paris-Clermont, essentielle pour l’Auvergne. Enfin, pour faciliter les échanges, la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes doit penser à investir dans le financement de TER et la réouverture de certaines lignes ainsi qu’à favoriser les offres de transport alternatives.

 

30 avril 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_sante

La réflexion du collectif « Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme » s’est aujourd’hui porté sur la thématique de la santé et sur les stratégies à adapter pour pallier à la désertification médicale.
La France compte 4 médecins pour 1000 habitants et est le pays européen où il y a le moins de reste à charge financier pour le patient. Néanmoins, des disparités demeurent tant au niveau social que territorial.

Pour mener à bien cette réflexion, nous avons eu l’opportunité d’être entourés de médecins, de coordinateurs de Maisons de Santé Pluridisciplinaires, de responsables de pôles de santé et d’élus locaux. Ensemble, nous avons pu évoquer différentes mesures à mettre en place pour offrir des soins adaptés à tous. La plus urgente est d’anticiper l’avenir face aux nombreux départs en retraites attendus dans les dix prochaines années. Déterminer les lieux d’implantation en début de carrière aux médecins généralistes est un moyen de limiter la désertification médicale au même titre que la création de Maison de Santé Pluriprofessionnelle. Le travail administratif doit également être repensé afin de décharger les médecins pour qu’il puisse suivre sans contrainte leur patient. Pour ce faire, il serait bon de mettre en commun ces tâches comme dans les MSP et d’inciter les professionnels de la santé à rejoindre l’e-santé. Enfin, nous devons stopper la libéralisation du marché des médicaments et imposer leur vente en pharmacie.

 

23 avril 2016 : conférence du réseau « Inventons demain » sur les emplois de demain :

id_montlucon_oui_share

La question de l’emploi, ô combien importante dans la conjoncture actuelle, a été centrale lors du débat public organisé par Inventons Demain.
C’est en présence d’une intervenante de qualité que nous avons pu aborder ce sujet: Diava Pilippova, responsable des relations avec les start-up chez Microsoft et fondatrice du collectif Oui Share.
Nous avons tenté d’examiner et de déterminer l’évolution de l’emploi dans les années à venir et les mesures à entreprendre pour anticiper au mieux cette dernière.
Plusieurs suggestions sont ressorties. Celle d’aider les jeunes nous a semblé primordiale en leur permettant d’accéder au RSA et à l’ARPE (aide à la recherche du premier emploi).
La médecine du travail devra également être réformée afin d’améliorer la détection du « Burn Out » et prendre plus en considération les nouveaux risques psychosociaux.
Par ailleurs, Pôle emploi, service public central dans la recherche et la formation, devra améliorer le lien entre les demandeurs d’emploi et le monde de l’entreprise pour mieux cibler leurs besoins mutuels. Il devra de même faire une place plus importance au numérique afin de faciliter la fluidité du traitement des dossiers et la simulation de droits en ligne.
Enfin, il est essentiel de développer Cap-emploi pour une meilleure prise en charge des travailleurs handicapés et favoriser leur intégration dans un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) pour les personnes manquant d’autonomie.

 

11 avril 2016 : parlement européen :

parlement_europe

Dans le cadre d’un jumelage intercommunal avec la ville de Czarna Dąbrówka en Pologne,  nous sommes partis une semaine avec les élèves de l’école de musique intercommunale Pontgibaud Sioule et Volcans. Le but principal était de créer un échange entre les écoles de musiques mais nous avons saisi l’opportunité de faire un arrêt au Parlement européen de Strasbourg où nous avons été chaleureusement accueilli par Jean-Paul Denanot, notre Eurodéputé.
Je le remercie vivement pour les échanges que nous avons eus sur ses actions et pour la visite des lieux qui a permis aux élèves d’être sensibilisés à la vision de l’Union Européenne de demain.

 

9 avril 2016 : Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme :

id_63_culture

Ce matin, avec le collectif Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme, nous recevions les principaux acteurs du monde culturel dans notre atelier de réflexion. Je remercie le Président du festival international du court-métrage, les représentants de la comédie de Clermont, de ciné-fac, de la librairie Les Volcans et autres acteurs culturels ainsi que les participants pour les pistes de réflexion évoquées.

Le monde culturel représente 2,5% de l’emploi total en France avec 670 000 personnes employées  (chiffre de 2010) et les activités liées à ce domaine représente 3,2% de l’économie française avec une valeur ajoutée de 57,8 Md d’euros (chiffre de 2011).
Toutefois, ce secteur tend à évoluer de par la suppression d’emplois dans différents domaines (restauration du patrimoine, industrie du son et de l’image, industrie du livre,…) et la baisse des fonds publics qui engendrent la création de nouveaux modes de financement (financement participatifs avec le crowdfunding ou bien le mécénat).
Ce type de financement est tout à fait cohérent avec l’ère du numérique dans laquelle nous sommes mais il est essentiel pour la survie des structures de les inciter à développer un autofinancement et de maintenir des fonds publics suffisants.
Nous devons également repenser les lieux et les amener à se diversifier. Ils ne doivent plus seulement être des lieux de passage mais devenir des lieux d’échanges, de partage. En créant de l’événementiel, les librairies peuvent par exemple organiser des rencontres entre les lecteurs et les écrivains et ainsi donner un sens supplémentaire à cette lecture en leur donnant la possibilité d’échanger sur leur interprétation.
Par ailleurs, au vue de la baisse d’intérêt ressenti pour certains domaines, il semble primordial d’aider les personnes à se réapproprier la culture et à rendre cette dernière accessible à tous, même dans les lieux reculés tels que les prisons ou les maisons de retraites. Les habitants doivent se sentir impliquer dans la création d’événements mais ceci commence bien sûr par le jeune public en le sensibilisant à l’art permettant ainsi d’encourager la pérennité de la culture pour les générations futures.

 

12 mars 2016 : citoyenneté et droit des femmes :

J’ai tenu à participer à un après-midi de réflexion centré autour de la citoyenneté et de la place des femmes lors d’une commission fédérale du Parti socialiste organisée par Marie-Claude Chapat, Dominique Briat et  Manuela Ferreira De Sousa.
Le droit des femmes et une question évoquée sans tabou dans nos sociétés modernes. Mise en avant depuis le XVIIIème siècle par la rédaction de la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne » d’Olympe de Gouges, les inégalités persistent encore sur bien des domaines…
Cette dernière continue d’être suivi de prêt, le dernier article en date d’aout 2014 le souligne par le vote de la loi (n°2014-873) pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.
Il est de notre devoir de continuer à faire évoluer positivement la condition des femmes et c’est en présence d’intervenants de qualités que nous avons pu échanger sur le sujet.
Je remercie vivement Michèle André, ancienne Présidente de la délégation sénatoriale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, pour sa présence.
Je remercie également Gilles Loubier, secrétaire générale de l’association nationale des études féministes (ANEF) d’avoir fait le déplacement ainsi que Pascaline bidoung, secrétaire fédérale du PS63 en charge des droits des femmes.

 

4 mars 2016 : salon international de l’agriculture :

sia_3   Élu d’un territoire rural avec pour l’une des responsabilité l’agriculture, c’est avec enthousiasme que je me suis rendu comme chaque année au salon international de l’agriculture. Le salon est organisé par le CENECA (Centre national des expositions et des concours agricoles), en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt.
Considérée comme la plus grande foire agricole de France, ce rendez-vous orienté vers le grand public, a été l’occasion de rencontrer des agriculteurs de différentes filières (bovins, ovins, canins, etc.).
Et comme nous sommes quelque peu chauvin…nous n’avons pas manqué de faire l’incontournable tournée des stands Auvergnats !
sia_2

sia_1

 

27 février 2016 : débat citoyen à Montluçon :

id_montlucon

Suite à la COP21 qui s’est tenu entre le 30 novembre et le 11 décembre 2015 à Paris, dans le but d’aboutir à un accord universel sur le climat en présence de 20 000 représentants du monde entier, le collectif « Inventons Demain » a organisé un débat à Montluçon sur le dérèglement climatique et les conséquences sur nos habitudes de tous les jours.
Nous en entendons parler quotidiennement à travers les différents médias. Des normes se mettent en place, des conseils à suivre nous sont donnés, les objets fréquents sont également repensés pour moins consommer d’énergie…tout cela dans le but de pallier au réchauffement de la surface du globe dont l’augmentation de la température s’est accélérée depuis 1976. Ceci ayant des répercussions environnementales évidentes, mais aussi économiques, sociales et géopolitiques.
C’est pour traiter de ce problème que nous avons fait venir des intervenants de qualités tels que Fanny Agostini (présentatrice météo sur BFM TV) et Henri Landes (conseiller du Président de l’Assemblée Nationale).

 

27 février 2016 : lancement de la démarche de réflexion citoyenne « ID63 » :

france-bleu

Dans les studios de la radio France Bleu Pays d’Auvergne pour présenter la démarche de réflexion citoyenne que nous proposons avec le collectif Inventons Demain dans le Puy-de-Dôme.

Face à cette crise profonde du système politique, il est temps d’adopter de nouveaux modes d’implications démocratiques qui offrent une place plus importante aux débats de fond. L’entre-soi en vase clos totalement coupé de la société doit s’arrêter. Le collectif propose une démarche de réflexion citoyenne qui s’inscrit dans une dynamique nationale du mouvement afin d’apporter un travail de réflexion par la mise en place d’une dizaine d’ateliers dans tout le département du Puy-de-Dôme du mois de mars à juin prochain. Ces ateliers qui auront lieu le samedi matin passeront par les secteurs de : Thiers, Riom, Ambert, Issoire, Saint-Nectaire, Bourg-Lastic, Manzat, Saint-Eloy-les-Mines et l’agglomération clermontoise. Brassant différentes thématiques telles que : l’emploi, l’apprentissage, la fiscalité, l’agriculture, l’environnement, le tourisme, la santé, l’industrie, la culture, le logement, l’habitat, les transports, etc. Chaque atelier permettra un échange avec le ou les intervenants spécialisés dans leur domaine. Ouvert à tous citoyens, militants et sympathisants se retrouvant dans les valeurs humanistes et progressistes.

Plus d’informations sur : http://www.inventonsdemain63.com

 

6 février 2016 : Journée de réflexion à Toulouse :

id_toulouse

« Avoir le choix de sa monnaie pour payer sa baguette, ses médicaments ou encore un artisan. Cette liberté de choisir sa monnaie devient réalité grâce à l’émergence progressive des monnaies locales complémentaires. »

Le collectif « Inventons Demain » s’est aujourd’hui réuni à Toulouse autour de la question des monnaies locales.
Elles sont destinées à n’être échanger qu’en zone restreintes et prennent une forme soit matérielle, soit virtuelle.  Elles sont créées dans le but de redynamiser une région ou un secteur économiquement morose. Ces dernières jouent également un rôle écologique en favorisant la réduction des émissions de carbone liées au transport et à la fabrication de biens.

Il s’en est suivi un débat sur le revenu de base et ses modalités de financement là où le contexte économique et social de la France est négatif afin de réfléchir sur sa nécessité.

 

31 janvier 2016 : rassemblement national des secrétaires de section :

rassemblement_sec_sec

J’ai assisté ce jour au rassemblement national des secrétaires de section durant lequel Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, a émis un discours centré sur l’exercice de la responsabilité.
Il a commencé par féliciter le travail des secrétaires de section avant de souligner sa volonté et celle de tous les membres du PS de faire avancer les choses et de préparer l’avenir.
Il est pour lui essentiel de continuer à faire en sorte que la France joue son rôle et garde sa place de grande nation. Il est essentiel de porter les valeurs de la République et de l’Europe.
Mais il est également primordial de répondre aux questions et aux critiques des français tant sur le secteurs économiques et sociaux qu’écologique.

 

29 janvier 2016 : l’Élysée :

elysee

Journée au cœur de l’exercice du pouvoir : l’Élysée. Je remercie les différentes personnes qui m’ont accueilli et qui m’ont permis d’échanger et de discuter avec certains conseillers et collaborateurs sur de nombreux sujets et enjeux pour les territoires éloignés de la capitale (notamment sur les conséquences de la baisse des dotations pour le fonctionnement et l’investissement dans les petites communes rurales).

 

Le 19 décembre 2015 : conférence du réseau « Inventons demain » sur nos idées pour faire vivre le pacte républicain : 

19.12.2015

Echanges avec Patrick Weil, historien, spécialiste des questions d’immigration et de citoyenneté. Ses travaux ont servi de base à plusieurs lois relatives à l’immigration, la nationalité et la laïcité.

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

Le 27 novembre 2015 : élections régionales :

28.11.2015

Les habitants des Combrailles mobilisés ce soir à Saint-Priest-des-Champs dans le cadre des élections régionales avec les colistiers de l’équipe « Nous c’est la Région ». Le développement et l’équité entre les territoires sont inscrits dans notre programme.

 

 Le 31 octobre 2015 : conférence du réseau « Inventons demain » sur le numérique :

31.10.2015

Échanges avec les fondateurs du magazine Usbek et Rica « Le magazine qui explore le futur » et qui s’inscrit dans le champ de la prospective. Débats et interventions sur le vaste sujet du numérique.

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

Le 24 octobre 2015 : signature de la charte d’éthique de l’élu aux élections régionales :

24.10.2015

« …Nous nous engageons à demander à chaque élu régional d’effectuer une déclaration d’intérêts qui sera rendue publique afin de prévenir tout risque d’interférence entre l’intérêt général et des intérêts particuliers et de nature à influencer l’exercice indépendant du mandat du conseiller régional… »

Avec les colistiers de Jean-Jack Queyranne j’ai signé la charte d’éthique dans le cadre des élections régionales. Une exigence démocratique pour une exemplarité des futurs élus.

 

Le 23 octobre 2015 : échanges avec Marion Canales, Secrétaire nationale du PS :

23.10.2015

Fin de journée avec Marion Canales, Secrétaire Nationale en charge de l’apprentissage et Adjointe au Maire de Clermont-Ferrand en charge de l’économie. Une visite rapide des projets en cours sur le territoire avant une réunion de section très riche en échanges sur les questions de l’apprentissage, de l’ESS et de nos complémentarités entre l’espace rural et urbain. Merci pour ton intervention pertinente.

 

Le 21 octobre 2015 : présentation de la liste pour les élections régionales :

 21.10.2015

 

Les 15 et 16 octobre 2015 : 31ème congrès de l’Association Nationale des Élus de la Montagne (ANEM) :

15.10.2015

A l’occasion du 31e Congrès des élus de la montagne qui s’est déroulé au Puy en Velay, le secrétaire d’État à la Réforme territoriale André Vallini a présenté plusieurs propositions sur l’acte ll de la loi Montagne. Il a promis par exemple 1700 bourses pour inciter des médecins à s’installer dans les territoires isolés, l’ouverture de 1000 nouvelles maisons de santé d’ici 2017 et la création de « maisons de service au public ».

 

 

Le 7 octobre 2015 : lancement de la commission fédérale agriculture et ruralité du PS63 :

07.10.2015

Durant le demi-siècle qui vient de s’écouler, les  campagnes françaises ont largement été transformées par l’urbanisation. Aujourd’hui, selon l’INSEE, 95 % des Français vivent dans des communes sous influence urbaine : 65 % dans un pôle urbain et 30 % dans les espaces périurbains, ce qui représente respectivement 42,5 et 19,4 millions de personnes. Les Français ne sont plus que 5 %, soit 3 millions d’habitants, à résider dans des communes hors de l’influence des villes. Ainsi, l’urbanisation de la société française marque la disparition de la société rurale traditionnelle. Elle s’est traduite, quel que soit le lieu habité, par une homogénéisation culturelle que l’on constate au travers des modes de vie et de consommation ainsi que des attentes des citoyens en matière de mobilité, de services, de connectivité, etc. Face à ce constat, le premier rôle de l’État est de considérer avec la même attention tous les territoires et leur population pour s’assurer que les moins dotés, ceux qui se sentent ou sont relégués, bénéficient des politiques de solidarité nationale et d’égalité des territoires. De plus, il est nécessaire de soutenir une agriculture locale et respectueuse de l’environnement par le renforcement de la présence des produits locaux dans la restauration collective ou, encore, les actions en faveur de la valorisation du tourisme rural. Mais également les innovations en matière d’action publique tels que les contrats de réciprocité qui visent à fonder de nouvelles coopérations entre villes et campagnes. L’objectif est de promouvoir un aménagement des territoires à la mesure des nouvelles ruralités.

 

Le 2 octobre 2015 : réunion de rentrée de notre Députée Christine Pires Beaune :

02.10.2015

Comme chaque année depuis son élection, Christine Pires Beaune, Députée de la seconde circoncription du Puy-de-Dôme rend compte à la fois de ses actions à l’Assemblée Nationale ainsi que sur le terrain de sa circonscription qui compte 139 communes. Le succès de ces rendez-vous démontre qu’il s’agit d’une Députée proche et à l’écoute des habitants de la circonscription Riom-Limagne-Combrailles, une élue active sur le territoire et surtout une élue qui agit en toute transparence.

 

Le 19 septembre 2015 : conseil national du PS :

19.09.2015.2

En tant que conseiller national du parti socialiste nous nous sommes retrouver en septembre pour préparer les prochains projets du parti. Véritable parlement du parti, le Conseil national est composé de 204 membres élus par le Congrès national et de 102 Premiers secrétaires fédéraux, chefs de file des socialistes dans leur département. Le Conseil national exécute et fait exécuter la motion d’orientation adoptée par le Congrès national.

 

Le 19 septembre 2015 : conférence du réseau « Inventons demain » sur nos propositions pour un financement participatif des médias :

19.09.2015

Avec les récents rachats de medias par Vincent Bolloré (le groupe Canal +) et Patrick Drahi (Libération, le groupe L’Expresse-L’Expansion), cette nécessité de sauver les medias en les rendant plus indépendants apparait comme d’autant plus urgente. La crise de la presse écrite ne date pas d’hier, la plupart des titres de presse connaissent une baisse de leur tirage en raison des baisses de recettes publicitaires qui se sont reportées sur la TV, l’internet et la radio. Depuis 2010, on constate des pertes sèches dans la presse écrite qui se manifestent soit par la disparition pure et simple de titres soit par la réduction d’effectifs de journalistes. Un phénomène semblable se déroule aux États Unis avec les mêmes difficultés d’adaptation aux transitions technologiques et habitudes de consommation de l’information : suppression de 15 000 postes de journalistes. En France, l’arrivée de nouveaux actionnaires dans les journaux a été perçue comme positif que ce soit le trio Pierre Bergé Xavier Niel et Mathieu Pigasse, dit « BNP », rachetant le MondeNouvel Obs, ou encore les récents achats de Patrick Drahi. Mais cette concentration dans les mêmes mains de plusieurs medias pose un problème évident de pluralisme. Depuis 1986 et la loi dite anti-Hersant (non rétroactive), il y a une absence de contrôle sur les possessions de médias.

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

 

Le 20 juin 2015 : Installation du Conseil national du PS :

20.06.2015

J’ai été élu Consiller national lors du dernier congrès du PS en juin 2015. le Conseil national est composé de 204 membres élus par le Congrès national et de 102 Premiers secrétaires fédéraux, chefs de file des socialistes dans leur département. Le Conseil national exécute et fait exécuter la motion d’orientation adoptée par le Congrès national.

 

Le 31 mai 2015 : Congrès départemental du parti socialiste du Puy-de-Dôme :

31.05.2015

Le congrès départemental du parti socialiste du Puy-de-Dôme s’est déroulé le 31 mai à la Bourboule. Un congrès au sein duquel j’ai été le mandataire départemantal de la Motion D « La Fabrique », une motion dans laquelle nous avons voulu mettre l’accent sur ce qui nous unit et rassembler ce qui est épars, autour d’une seule pierre d’angle : construire un projet de transformation sociale dans un cadre républicain, humaniste et laïc.

 

 

Le 19 avril 2015 : meeting de lancement du courant d’idées « La Fabrique » :

19.04.2015

Intervention lors du meeting de lancement de « La Fabrique » à Paris pour défendre le rôle et la place de la ruralité en reprenant quelques propositions de notre motion :

– La fin, dès la prochaine loi de finances, de la baisse des dotations pour les collectivités locales afin de garantir nos investissements.

– La volonté de réorienter une part significative des 9 milliards d’euros que notre pays reçoit de la Politique Agricole Commune dans le but d’encourager les collectivités locales et les entreprises à augmenter leurs offres dans les cantines en produits biologiques et en aidant les agriculteurs dans cette reconversion.

– Le choix de mettre en place un véritable service public des maisons de retraite qui peut être une réponse à la problématique de la dépendance.

 

 

Le 11 avril 2015 : conférence du réseau « Inventons demain » avec les spécialistes de l’économie circulaire :

11.04.2015

Discussions autour de l’économie circulaire. Produire sans matières premières et consommer sans déchets. Avec Flore Berlingen, directrice de l’association Zero Waste et fondatrice de Ouishare, présente dans 75 villes aux Etats-Unis, en Afrique ou en Asie. Guillaume Sainteny, haut fonctionnaire, ancien directeur de cabinet adjoint de Corinne Lepage, ancien membre de la Commission nationale sur le développement durable et du Conseil d’analyse stratégique, enseignant à Sciences Po et auteur du Plaidoyer pour une écofiscalité.

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

 

Le 28 février 2015 : conférence de notre réseau « Inventons demain » autour de l’ancien Ministre de l’intérieur Pierre Joxe :

28.02.2015

Après-midi de réflexion sur le thème : comment rendre la justice plus juste?

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

Le 12 décembre 2014 : lancement du comité départemental « Inventons demain dans le Puy-de-Dôme » :

12.12.2014

Pour rapppel, « Inventons Demain » (I.D.) est un groupe de réflexion et d’action de Gauche né en avril 2013 suite à « l’affaire Cahuzac ». Initialement composé de cadres locaux du PS âgés de 18 à 35 ans, I.D. est devenu en peu de temps un véritable réseau au sein duquel se côtoient des militants de tous âges et de tous les territoires. I.D. est aujourd’hui représenté dans près de 60 fédérations du Parti Socialiste. Depuis avril 2013, I.D. a conduit deux missions :

  • Un travail de réflexion avec des partenaires du PS ou des personnalités extérieures. Chaque mois, I.D. rencontre des acteurs reconnus dans leur domaine pour leur expertise et l’originalité de leur analyse (milieu économique, journalistique, politique, universitaire, etc.) afin de renouer avec le travail de réflexion et d’autocritique que le PS a perdu de vue depuis de trop nombreuses années.
  • Une publication régulière de nos réflexions dans la presse nationale et régionale. Régulièrement, notre groupe est l’auteur de tribunes qui sont reprises dans de grands quotidiens et sites nationaux (Mediapart, Slate.fr, Rue89, Le Monde, Libération), puis relayées dans la presse régionale. Notre tribune intitulée « Le 21 avril 2017 aura lieu », publiée dans Le Monde au lendemain des élections européennes, et « Socialistes, vendez Solférino ! » dans Mediapart à l’occasion de l’Université d’été du PS à La Rochele d’août 2014, sont de bons exemples de ce travail de « sursaut interne » que nous souhaitons encourager.

Plus d’informations sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

Le 29 novembre 2014 : Conférence de notre réseau « Inventons demain » avec les acteurs de l’économie collaborative :

29.11.2014

En Salle Colbert à l’Assemblée nationale, trois jeunes acteurs français du nouveau modèle économique en croissance depuis quelques années : Diana Filippova, connecteur à OuiShare (collectif, réseau et think tank spécialisé dans le promotion de ces nouvelles pratiques de l’économie), Guilhem Cheron, fondateur de la Ruche Qui Dit Oui (plateforme de vente en ligne de produits alimentaires pour raccourcir les circuits entre producteur et consommateur) et Nicolas Ferrary, directeur d’Airbnb France (plateforme de location d’appartements entre particuliers).

Trois acteurs, trois innovateurs avec des conceptions différentes de l’économie collaborative qui cependant, partagent un même constat : la façon de produire et de consommer s’est modifiée en profondeur à l’heure du numérique, et des nouveaux moyens de communication qui permettent de mettre en contact plus rapidement les individus entre eux. Il ne s’agit pas d’une mode mais d’une « révolution » qui va transformer en profondeur notre rapport à la consommation, au travail, à l’organisation du processus de production et donc à notre conception du lien social, de la hiérarchie et du pouvoir. Le politique doit s’emparer de ce phénomène d’une part en l’accompagnant pour qu’il se développe, d’autre part pour s’en inspirer et se rénover.

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

Le 17 octobre 2014 : intervention du Premier ministre au congrès de l’ANEM

17.10.2014

Au cours du 30e Congrès de l’Association Nationale des Elus de la Montagne (ANEM) organisé les 16 et 17 octobre 2014 à Chambéry, le Premier ministre Manuel Valls a exprimé sa volonté d’écrire un acte II de la loi Montagne. Il a par ailleurs répondu positivement à la demande du nouveau président de l’Anem, qui a souhaité la convocation du Conseil national de la montagne pour préparer une nouvelle loi Montagne. Enfin, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, qui était présent aux côtés de Manuel Valls, a quant à lui notamment évoqué la directive Nitrates, qui inquiète les agriculteurs, en particulier en montagne. Le ministre a confirmé que les charges découlant de la mise en oeuvre de cette directive ne doivent pas être supportées par les éleveurs.

 

 

Le 2 octobre 2014 : réunion de rentrée de Christine Pires Beaune, députée de la 2de cirsonscription du Puy-de-Dôme

02.10.2014

Le 2 octobre 2014 à Saint-Ours, réunion de rentrée de notre députée de la 2de circonscription, Christine Pires Beaune, en présence de Carole Delga, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire.

 

Le 23 septembre 2014 : présentation de la loi d’adaptation de la société au vieillissement

23.09.2014

Présentation et de discussion autour du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement en présence de Christine Pires Beaune, députée de la 2de circonscription du Puy-de-Dome et Martine Pinville, Députée de Charente, rapporteur du projet de loi. Le Gouvernement a fait le choix de conforter un financement solidaire de la prévention et de l’accompagnement de la perte d’autonomie fondé sur une ressource dédiée, la Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA). Les moyens alloués sont conséquents et permettront de  financer  à  la  fois  la  revalorisation  de  l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile (375 millions d’euros),  le droit au répit des aidants (78 M€), mais également de créer de réelles marges de manœuvre pour le volet prévention de la perte d’autonomie de la loi (185 M€). Le financement du volet relatif à l’adaptation, à hauteur de 84 millions d’euros, sera assuré pendant la phase de montée en charge

 

Le 13 septembre 2014 : Matinée de réflexion au sein de notre réseau « Inventons demain » à l’assemblée nationale avec l’économiste Gabriel Zucman

13.09.2014

Gabriel Zucman, professeur à la London School of Economics et chercheur à l’université de Berkeley, spécialiste des paradis fiscaux et auteur du livre La richesse cachée des nations, était l’invité de notre réseau « Inventons Demain ». Cette rencontre fut l’occasion d’avoir des débats nourris. Gabriel Zucman a rappelé que 8% des richesses mondiales étaient placées dans des paradis fiscaux, soit l’équivalent de 7 000 milliards de dollars. Selon ses estimations, l’évasion fiscale représenterait près de 200 milliards de dollars par an au niveau mondial et un manque à gagner de 15 milliards d’euros par an pour la France.

Retrouvez nos propositions sur le site : http://www.inventonsdemain.fr/

 

Le 4 juillet 2014 : Soirée de réflexion autour de la réforme territoriale :

Buffet rép

Le 25 mai 2014 : Journée de vote pour l’Europe!

25.05.2014

Je suis convaincu de la nécessité de l’union européenne en tant que Secrétaire Général des Jeunes Européens Auvergne. Hélas, les dernières élections européennes qui ont eu lieu du 22 au 25 mai 2014 afin d’élire les 751 députés européens représentant les 28 États membres de l’Union européenne au sein du Parlement européen pour un mandat de 5 ans n’ont pas été à la hauteur de l’espérance des « pères fondateurs » de l’union. Il s’agit des huitièmes élections européennes depuis le premier vote au suffrage universel direct en 1979. Le scrutin est proportionnel dans chacun des États. Pour la première fois, ces élections ont une influence directe sur le choix du président de la Commission européenne qui est élu par le Parlement sur proposition du Conseil européen et certains partis politiques européens présentent des candidats à la présidence de la Commission. Ainsi, le groupe du Parti populaire européen ayant conservé plus de députés que le groupe des socialistes et démocrates, même s’il en a perdu plus de 60, Jean-Claude Juncker est proposé par le Conseil européen comme président de la Commission européenne et confirmé par le Parlement le 15 juillet 2014. En ce qui concerne le vote sur la commune de Bromont-Lamothe nous avions une abstention de 55,25%.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s